🆘 Des risques de fractures accrus chez les végétaliens et végétariens !

📕Selon les données de la cohorte EPIC Oxford, le risque de fractures chez les végétaliens et les végétariens, serait plus élevé que chez les consommateurs de viande.

👉Après 17 ans de suivi de 65 000 participants, la cohorte EPIC-Oxford a fait ce qu’aucune étude n’avait réalisé jusqu’à présent :

✅ Estimer le risque de fracture selon le régime alimentaire. Les sujets ont été répartis en 4 groupes :

29 380 étaient consommateurs de viande,

8 037 étaient consommateurs de poisson (pas de viande),

15 499 étaient végétariens (ni viande ni poisson, des œufs et des produits laitiers),

1 982 étaient végétaliens.

👉Comparativement aux consommateurs de viande, les végétaliens présentaient des risques plus élevés de fractures (tous sites confondus, + 43 %), de fractures de la hanche (+ 131 %), de la jambe (+ 105 %), des clavicules (+ 59 %) et des vertèbres (x 150 %).

✅ Les risques de fractures accrus chez les végétaliens pourraient s’expliquer en partie par un IMC moyen plus faible, des apports en calcium et en protéines insuffisants et probablement un déficit en vitamines B12 et D du fait d’un défaut de complémentation.

Docteur Hafid Halhol

www.nutrileading.eu