Le cancer ne tombe pas du ciel, connaissez-vous les aliments cancérogènes ?


Comment prévenir le cancer avec l’alimentation, et comment savoir avec certitude quels aliments manger et lesquels éviter?

La plupart du temps, lorsqu'un proche contracte un cancer, c'est à cause d’un mauvais gènes ou de la malchance…

Mais quatre cancers sur dix pourraient être évités, l’alimentation joue probablement un rôle important dans la réduction (ou l'augmentation) de ce risque.


Le « World Cancer Research Fund » et « l'American Institute for Cancer » (WCRF / AIC) ont rassemblé beaucoup d’informations dans un guide mis à jour régulièrement.

Ils ont passé en revue les études les plus récentes examinant les associations entre l'alimentation et le cancer; ils ont formulé des recommandations sur ce qu'il faut manger pour rester en bonne santé.

Ces recommandations ont été renforcées par une étude publiée dans un numéro de la revue Cancer Research. L’étude a examiné les habitudes alimentaires et la santé de 42 000 personnes de 40 ans et plus, qui n’étaient pas atteintes de cancer au début de l’étude. Les chercheurs ont suivi les participants pendant huit ans et les ont interrogés tous les six mois sur leurs habitudes alimentaires. Ils ont ensuite cherché à savoir qui avait ensuite reçu un diagnostic de cancer. Ils ont constaté que les personnes dont le régime alimentaire correspondait le plus aux recommandations du WCRF / AIC étaient les moins susceptibles de contracter le cancer

Aliments à manger

Les recommandations du WCRF / AIC reflètent étroitement ce que les experts en nutrition disent depuis des années, notamment que vous devriez avoir une alimentation variée et équilibrée comprenant des aliments peu transformés. Toutefois, les directives du WCRF / AIC citent des aliments spécifiques associés à un risque de cancer moins élevé, notamment : Fruits, légumes et céréales complètes (comme le blé entier, le seigle, le maïs, l'orge et l'avoine). Des études ont démontré que la consommation régulière de ces aliments permet de prévenir le cancer colorectal et les cancers des voies respiratoires et digestives. En plus de réduire le risque de cancer, ces aliments peuvent également réduire le risque de maladie chronique et vous aider à contrôler votre poids.


"Quand il s'agit de légumes, optez toujours pour la variété de couleurs.

Différentes couleurs contiennent différents types de nutriments et d'antioxydants", a déclaré Teresa Fung, (professeure au département de nutrition de Harvard, rédacteur en chef de Healthy Eating).

Concernant les produits laitiers, les chercheurs ont obtenu des preuves que ces derniers peuvent réduire le risque du cancer colorectal.


Aliments à éviter ou à limiter

Viandes rouges et transformées : la viande rouge comprend (bœuf, veau, porc, agneau, chèvre…). Les viandes transformées sont celles qui sont salées, séchées, fermentées ou fumées, comme le salami, le bacon, les saucisses ou les hot dogs.


"Ces preuves sont très fortes, éviter la viande rouge et les viandes transformées peut aider à réduire le risque du cancer colorectal", a déclaré Fung. L’incidence de ce cancer a augmenté au cours des 10 dernières années, en particulier chez les Américains de 30 à 40 ans. "La raison pour laquelle cela s'est produit n'est pas claire, mais l'épidémie d'obésité a probablement joué un rôle", a déclaré Fung. Mais l'augmentation ne peut probablement pas être liée exclusivement à l'augmentation de l'obésité. D'autres facteurs, comme l’alimentation peuvent être impliqués.

Pour réduire votre risque de cancer colorectal, le WCRF / AIC recommandent : « si vous mangez de la viande rouge, essayez de vous en tenir à trois portions ou moins chaque semaine et évitez autant que possible la viande transformée. »


L’Alcool c’est la mauvaise nouvelle : l'alcool, même en quantité modérée est lié à des taux plus élevés de nombreux types de cancer. "Il n'y a absolument aucune controverse sur le fait qu'une forte consommation d'alcool augmente le risque de cancer", dit Fung. Des études ont établi un lien entre la consommation d&