Que faire en cas de déprime en hiver et automne ?

Tristesse, baisse du tonus, envie de rien, manque de concentration... La déprime d'automne vous est tombée dessus ! Quelles sont les solutions pour affronter la baisse des températures et le manque de soleil ! C’est ce qu’on appelle les TAS « troubles affectifs saisonniers »

Lumière et dépression hivernale


La dépression saisonnière ou (TAS), est une variation de l’humeur pendant les mois d’automne et d’hiver qui disparaît l’été.

« Avant, je détestais vraiment l’hiver. Je devenais triste et je me mettais à pleurer pour rien. J’hibernais – je ne sortais plus, je dormais tout le temps, je me gavais de glucides et, tous les hivers, je prenais plusieurs kilos. Finalement, je me suis rendu compte que je souffrais en fait de dépression saisonnière. » (témoignage issu de esantemantale.ca.)

La cause exacte du trouble affectif saisonnier (TAS) est inconnue, mais il semble que le manque de lumière soit le principal problème.


Souffrez-vous du TAS ?


Les symptômes communs du TAS sont les suivants :


- perte d’estime de soi et d’espoir ; - perte d’intérêt pour des activités appréciées d’habitude ; - problèmes de sommeil ; - changements d’appétit ou de poids ;

- Léthargie ou agitation ; - déséquilibres chimiques.


Comment se produit le TAS ?

Le manque de lumière amène votre cerveau à produire trop de mélatonine (hormone du sommeil) et à libérer moins de sérotonine (hormone du bonheur). Vous vous sentez faible, manquez d’énergie sexuelle, vous suralimentez avec des plats « réconfortants » riches en calories.

Le TAS peut conduire au sevrage social, à des problèmes de concentration et de mémoire de travail.


Médicaments et luminothérapie

Les médicaments les plus couramment utilisés sont les antidépresseurs.

La luminothérapie est un traitement psychiatrique proposé pour la dépression, les troubles du rythme circadien et l’insomnie. Elle consiste à exposer les yeux à une lumière d’intensité et de spectre lumineux proche de la lumière solaire.


Si vous avez des antécédents familiaux de dégénérescence maculaire liée à l’âge, l’exposition à la luminothérapie augmente à la longue votre risque d’être touché.

Le traitement doit être supervisé par un médecin qualifié.


Dr Halhol - Nutritionnste

www.nutrileading.eu

Abonnez-vous au Blog (www.nutrileading.eu/blog) et vous recevrez un ebook (comment booster votre alimentation sans détruire vos nutriments).